PROGRAMMES ASTROLOGIQUES SUR MACINTOSH

 

 

Si vous utilisez un ordinateur Macintosh, notez que tous nos programmes pour PC peuvent être utilisés sur un Mac :

  • Soit avec un émulateur Windows comme "Parallels Desktop", "VMWare Fusion" ou "Virtual PC". Nous n'avons pas eu d'échos de clients ayant testé d'autres émulateurs, donc aucune garantie de bon fonctionnement n'est donnée. "Wine" n'est par exemple pas un émulateur complet (il n'installe pas Windows) et ne permet donc pas de faire fonctionner nos logiciels.
  • Soit en installant Windows sur une partition séparée du disque dur (utilisation du logiciel "BootCamp").

Notez que l'un ou l'autre système implique que vous devez posséder une licence d'utilisation Windows pour pouvoir l'installer sur votre Mac (compter un peu moins de cent euros si vous devez en acheter une).

 

1) Windows en émulation (virtualisation)

Un émulateur Windows est un programme qui s'installe comme n'importe quel autre logiciel sur votre Macintosh et qui permet de faire fonctionner des programmes Windows dans votre session Mac. Différents logiciels existent, comme ceux cités ci-dessus. Ils sont vendus par de nombreuses boutiques sur internet ou ailleurs (environ soixante euros).

L'avantage d'utiliser ce système est que vous pouvez passer très facilement de Windows à Mac et vice-versa, l'émulateur tournant sous la session Mac. Vous pouvez ainsi effectuer des copier-coller et autres manipulations d'un système à l'autre.

Le défaut est une certaine lenteur, l'émulation étant moins rapide que le fonctionnement de Windows en mode natif. Cela peut être compensé si vous utilisez un Mac rapide. Notez que nous ne fournissons aucune assistance sur l'utilisation des émulateurs : c'est à vous de bien étudier leur documentation pour les utiliser de façon optimale, ou de vous faire aider par un spécialiste. Vous pouvez ainsi rencontrer des problèmes d'impression, de clavier ou de reconnaissance des clés USB (voir ci-dessous) lorsque vous êtes sous Windows, problèmes qui ne se règlent que par un bon paramétrage de l'émulateur.

 

2) Windows installé à part (dual boot)

Ce système est différent dans le sens ou Windows est installé sur une partition de disque spécifique et séparée de celle de Mac OS X. Il n'y a donc pas d'émulateur à acheter, mais il faut créer une zone disque distincte pour y installer Windows. Cela peut être effectué par un logiciel comme "Boot Camp", qui est inclus avec les Macs récents. Après cette installation, Boot Camp vous permettra, à chaque démarrage de votre ordinateur, d'indiquer si vous souhaitez travailler avec Windows ou avec Mac OS X (il suffit de maintenir la touche Option enfoncée au démarrage).

L'avantage de ce système est la rapidité de fonctionnement (vitesse native). Comme il ne s'agit pas ici d'émulation, la vitesse est identique à celle que vous auriez en utilisant un PC avec un processeur équivalent. Le défaut est que vous devez sélectionner, au démarrage de la machine, si vous désirez travailler sous la session Macintosh ou celle de Windows. Les deux systèmes "ne se voyant pas", vous ne pouvez pas faire des copier-coller ou autres manipulations de l'un à l'autre. Vous êtes obligés dans ce cas, si vous voulez transférer des données de votre système Windows au Mac ou vice-versa, de sauvegarder vos données sous forme de fichiers puis redémarrer sous l'autre système.

 

Comme vous l'aurez compris, ces manipulations demandent un bon niveau de connaissance informatique, donc si ce n'est pas votre cas, faites-les faire par un installateur compétent ou un ami qui s'y connaît.

 

Problèmes de clavier : si vous avez un problème de reconnaissance de certains caractères du clavier, effectuez quelques recherches sur internet pour savoir comment le paramétrer correctement.

 

Clé USB non reconnue : si votre clé USB de protection n'est pas reconnue par votre émulateur Windows, vérifiez tout d'abord que vous avez bien paramétré l'émulateur pour qu'il prenne en compte les clés connectées aux ports USB de votre Macintosh. Si c'est le cas, contrôlez ensuite que vous avez bien installé le driver de la clé (cf le manuel d'utilisation de votre programme astrologique, chapitre 1, section "Installation"). La clé doit par ailleurs être branchée en direct sur un port USB de votre matériel, et pas via un boîtier (hub). Testez éventuellement d'autres ports USB si cela ne fonctionne pas avec le premier. Nous n'assurons aucunement que la clé fonctionnera correctement avec les émulateurs Windows, certains clients n'ayant pas réussi à le faire. Dans ce cas, contactez-nous pour connaître les autres solutions possibles.
Enfin, dernière chose, si vous avez une fenêtre "Assistant Ajout de nouveau matériel détecté" qui apparaît lorsque vous branchez la clé, il vous faut sélectionner les choix suivants : 1) Autorisez-vous Windows à se connecter : Non, pas pour cette fois.  2) Quelle tâche voulez-vous que l'assistant exécute : Installer le logiciel automatiquement.